Le tarot de Marseille

Les cartes de Tarot sont en réalité des cartes à jouer, très populaires depuis le Moyen Äge. Il en existe plusieurs variantes bien que la partition de base reste identique. Les cartes sont au nombre de 78. Elles représentent à la fois des figures (roi, dame, valet, cavalier), un fou et des nombres (de l’as au dix). Initialement, elles sont au nombre de quatre jeux, obéissant non pas à des couleurs mais à des enseignes : bâtons, coupes, deniers et épées. Ces cartes seraient apparues en Italie, mais sans aucune certitude. Les tarots français représentent des enseignes dites françaises : cœurs, carreaux, trèfles et piques, même si elles sont apparues pour leur part en Allemagne au 18e siècle.

Le Tarot de Marseille se base sur les couleurs françaises dites aussi latines, le bâton, la coupe, le denier, l’épée et présente la particularité de posséder une suite supplémentaire de cartes, vingt-deux cartes illustrées d’images allégoriques particulières. Elles sont considérées comme des atouts. On y trouve le Fou, ou le Mat, le Bateleur, la Papesse, l’Impératrice, l’Empereur, le Pape, l’Amoureux, le Chariot, la Justice, l’Ermite, la Roue de la Fortune, la Force, le Pendu, la Mort, la Tempérance, le Diable, la Maison Dieu, l’Etoile, la Lune, le Soleil, le Jugement, le Monde.

Le tarot de Marseille est utilisé dans la Taromancie, une façon de voir l’avenir dans les cartes.

inside-pageOn attribue généralement à l’Egypte l’origine de la lecture de l’avenir dans les cartes du jeu de tarot., mais d’autres y voient une origine juive voire bohémienne, réputé comme étant « le tarot des bohémiens ». Chaque carte symbolise une action, une intention, dans un sens positif ou dans un sens négatif suivant la place qu’elle a dans le jeu tiré par le consultant. La divination et la clarté des réponses dépendra de la personne qui lit les cartes. Il y a aussi des différenciations dans les positionnements des cartes et donc plusieurs écoles de lecture. Il existe des jeux en lignes et en colonnes, ou bien encore en croix.

Dans le cadre de la cartomancie, les cartes sont appelées lames, les lames majeures et lames mineures ou arcanes majeurs et arcanes mineurs.

Les cartes portent toutes un numéro et ont chacune une signification générale qui est modifiée suivant la place de la carte dans le jeu. Par exemple, le monde porte le numéro 21 et symbolise l’ouverture aux autres, au monde voire au cosmos. Si elle est placée à l’endroit elle signifie l’action. Mais si elle est à droite elle indiquera que le consultant doit faire un effort de prise de conscience à ses propres réalités, au monde, aux autres. Si, au contraire, elle se trouve à gauche elle est reliée au passé, à la position et à l’ouverture du consultant face au monde dans le passé.

En bas, elle concerne la richesse personnelle qui exige de la part du consultant une attention immédiate, et en haut elle indique l’objectif qui est à atteindre. A l’envers, elle revêt un aspect plus intime, un processus intérieur. Elle parle d’émotion.

Si le tarot de Marseille est utilisé en voyance, il figure aussi dans l’occultisme, l’hermétisme, l’ésotérisme. Pour ses origines diverses et donc confuses, pour ses utilisations en arts divinatoires, le tarot est très populaire depuis des siècles. Son utilisation est, de nos jours, très fréquente et son apprentissage est raffiné et complexe.

Il est un moyen très apprécié pour la lecture de l’avenir.